Biographie

English version below

Natalia Jaime-Cortez est diplômée de l’école Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris en 2007.

En 2006 lors d’un échange avec la Fondation Armando Alvares Penteado de Sao Paulo, au Brésil, elle rencontre le Collectif EIA (Expériences Immersives Environnementales) avec lequel elle collabore à de nombreuses actions lors de la « Nuit Blanche » de Sao Paulo notamment. En 2008 elle partira rejoindre un artisan au Maroc pour apprendre le tissage et finalement réaliser son portrait vidéo, puis en 2009 au Mali dans le cadre d’une résidence avec le Centre Culturel français de Bamako qui aboutira à une exposition et une publication « Terrains vagues ». En 2010, lors d’un projet collectif,  c’est avec le CNES que se place la rencontre, pour la mise en place d’une exposition  « Satellite, l’Observation provoquée », au centre d’art le Lait d’Albi.

En 2010-2011 dans le cadre d’une résidence expérimentale mise en place par l’éducation nationale, l’Ensba et les Fondations Edmond de Rothschild, elle mène un vaste projet de recherches dans l’école élémentaire Emile Zola de Saint Ouen avec une classe de CE2. Une exposition au Château de Saint Ouen «  Chemin faisant » ainsi qu’un coffret double DVD sont venus restituer ce vaste projet. Cette expérience  confirme son intérêt pour les questions pédagogiques de transmission, liées au travail en collaboration.

Parallèlement, elle pratique la danse, principalement le Butô,  et développe un travail chorégraphique mêlant une conscience du corps toujours plus grande dans ses recherches plastiques.

Natalia Jaime-Cortez is graduated from the National Fine Arts Academy (Ecole Nationale Supérieure des beaux arts de Paris, ENSBA) of Paris in 2007.

In 2006 during an exchange program with the Foundation Armando Alvares Penteado of Sao Paulo, in Brazil, she meets the Collective EIA (Experiences Immersives Environnementales) with whom she collaborates in numerous actions during the « Sleepless night » of Sao Paulo. In 2008 she will join a craftsman studio in Morocco to learn weaving and finally realizes her video portrait. Then in 2009 in Mali within the framework of a residence with the French Cultural center of Bamako which will end in an exhibition and a publication « Terrains vagues ». In 2010, during a collective project, it is with the CNES (National center of spatial studies) that take place the meeting, for the creation of an exhibition » Satellite, L’Observation provoquée « , in the art center of Albi « Le Lait ».

In 2010-2011 within the framework of an experimental residence organized by the National Education ministry, the Ensba and the Edmond de Rothschild Foundations, she leads a vast project of researches in an elementary school. An exhibition  » Chemin faisant «  and a double DVD Box came to restore this vast project. This experience confirms her interest for the educational questions of transmission, connected to works in collaboration.

At the same time, she practices dance, mainly Butô, and develops a choreographic work mixing a consciousness of the body always bigger in her plastic researches.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s