2016- Trilogie de la couleur

Trilogie de la couleur/ Performance réalisée pour le jour du vernissage de l’exposition personnelle Papiers, au château de Ratilly ( Yonne). Reprenant Chant, L’inaugure et Il y a une grande Quantité de bleu pour dire le bleu.

Papier, encre, pigment, plâtre.

« Que dire de ces pans qui glissenrt, ces contours qui vibrent, ces corps comme taillés dans la brume, ces équilibres qu’un rien doit rompre, qui rompent et se reforment à mesure qu’on regarde? Comment parler de ces couleurs qui respirent, qui halètent? Dans cette stase grouillante? De ce monde sans poids, sans force, sans ombre? Ici tout bouge, nage, fuit, revient, se défait, se refait. Tout cesse, sans cesse. »

Le monde et le pantalon – Samuel Beckett

©Images Esméralda Da Costa

Vue Papiers- Château de Ratilly- Natalia Jaime-Cortez

 

Trilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur, 2016, Natalia Jaime-CortezTrilogie de la couleur. Dispositif performatif avant et apres. Avec Chant, L’inaugure et Il y a une grande Quantite de bleu pour dire le bleu. Plâtre, papier, pigment. 2016 Natalia Jaime-Cortez

Trilogie de la couleur Dispositif performatif avant et après. Avec Chant, L’inaugure et Il y a une grande Quantité de bleu pour dire le bleu. Plâtre, papier, pigment. 2016 Natalia Jaime-Cortez