2015 L’inaugure

L'inaugure-Natalia Jaime-Cortez
L’inaugure
Performance présentée dans la galerie Vincenz Sala dans le cadre du festival Still Moving, août 2015. Papier, pigment et plâtre. 20 minutes

VIDEO ICI

C’est au bord déjà de se défaire. C’est aussi usé. C’est aussi « vite », c’est jeté, c’est entrer dans la couleur, le temps, la cécité.
Des oiseaux nerveux fendent brutalement le ciel dans un silence total, hésitant entre un  «loop » ou une « curl ».
Une boucle est généralement quelque chose qui retourne à son point de départ.

L’épuisé et Le debout et Le recommencé et L’éparpillé viennent tous ensemble dans la performance.

Seconde performance d’un cycle autour de la couleur, après « Chant »,  « L’inaugure » interroge la matérialité de la couleur par la destruction vécue comme un cycle, faisant écho au territoire de la peinture ancienne « qui montre l’action avant le point de non retour, lequel enclenche la métamorphose » ( L’image qui manque à nos jours Pascal Guignard )

©Images Alexandre Perrot, Amélie Pirroneau, Bruno Lapeyre, Luis Jaime-Cortez et Adrien d’Yvoire